Produits de la ruche
Le Miel
La Propolis
Le Pollen
La Gelée Royale
Retour

Le Pollen
Origine :

Le pollen est issu des anthères qui sont les appendices situées à la partie terminale des étamines des fleurs (organe reproducteur mâle des végétaux supérieurs). Ce sont des minuscules grains dont la taille peut varier (entre 7 et 150µm) mais également la forme, l'aspect et la couleur en fonction de l'espèce végétale concernée. Les abeilles le collectent car il constitue l'apport en protéines essentiel aux jeunes larves. Pour cela, elles déchirent la paroi des anthères et libèrent ainsi les particules pulvérulentes qui se dispersent sur tout leur corps. Elles utilisent leurs pattes pour brosser les grains de l'avant vers l'arrière de leur corps et les amalgamer à l'aide de salive ou de nectar dans les corbeilles situées sur leurs pattes postérieures. Les pelotes ainsi constituées pèsent entre 4 et 10mg, résultat de la visite de 80 fleurs en moyenne.
Cette récolte présente l'avantage de distribuer des grains de pollen d'une fleur à l'autre favorisant ainsi la fécondation croisée des végétaux. Lors de leur récolte, les abeilles fréquentent généralement, lors d'une sortie,  une seule espèce végétale. Cela contribue au maintien de la pureté des espèces.
Une fois dans la ruche, les pelotes sont déposées dans les alvéoles proches du couvain puis humidifiées, malaxées et écrasées par les ouvrières pour former une couche régulière. Une fois remplies, les cellules sont recouvertes d'une fine couche de miel ou de propolis évitant ainsi les échanges gazeux. Le résultat de la fermentation anaérobie est destiné à l'alimentation des larves et des abeilles nourricières.
Composition :
Le pollen contient 18% d'eau se qui permet une bonne conservation. On y trouve environ 27% de glucides mais les éléments prépondérants sont les protéines sous forme d'acides aminés essentiels, c'est la raison pour laquelle on nomme le pollen le steak des abeilles. Selon les fleurs butinées, la teneur en lipides est très variable (1 à 20%). On y trouve également une large variété d'éléments minéraux ainsi que la provitamine A, les vitamines B, C, D et E. Enfin des enzymes et principes antibiotiques actifs finissent de parfaire cette mixture.
Intérêt nutritionnel et thérapeutique :

Par sa composition, le pollen constitue un excellent complément nutritionnel stimulant et tonifiant. Son usage est particulièrement recommandé en vue de renforcer la barrière immunitaire à l'approche de l'hiver ou en situation de forte demande énergétique comme en convalescence, en grossesse ou lors de l'allaitement. Il est également un atout majeur dans la régulation du transit intestinal tant pour réveiller un intestin paresseux que pour enrayer une diarrhée grâce à ses propriétés antibiotiques.
Récolte :
Une ruche produit environ 30 à 40Kg de pelotes par an. L'apiculteur ne peut néanmoins en prélever qu'environ 10% sur l'ensemble de la saison sans nuire au bon développement de la colonie. Pour cela, on place une plaque perforée calibrée à l'entrée de la ruche sous laquelle se trouve un bac de récolte. En passant au travers des mailles, 70% des abeilles perdent leurs pelotes qui tombent dans le bac. Un prélèvement journalier de son contenu est nécessaire afin de le mettre à sécher et le placer dans dans un récipient étanche en vue de permettre sa conservation.

Conservation :
Le pollen est mis à conserver dans un local sec et frais ou mis à congeler.